Puerto Vallarta, Costalegre et Barra Navidad (Vidéo)

Nous vous invitons à connaître Puerto Vallarta, la Costalegre dont Barra Navidad,  imbriquées l’un l’autre dans cette zone ouest du Mexique le long du pacifique à quelques heures de Guadalajara, la seconde plus grande ville du pays. Mélange de traditions et de modernité, avec une offre impressionnante de plages de rêves, d’immersion dans une faune riche et une flore colorée, cette destination est également très prisée pour son caractère festif et luxueux.

Puerto Vallarta

Puerto Vallarta, situé dans la baie de Banderas, au pied de la Sierra Madre, dans l’Etat du Jalisco, est coupée en deux par une rivière, appelée la Cuale, qui prend sa source dans la sierra volcanique et se jette dans la Baie de Banderas, l’une des plus amples et des plus belles du Mexique. Le climat, agréable toute l’année avec une température moyenne de 28 C°, a tout de l’atmosphère tropicale, humide et chaude. La saison des pluies avec trombes d’eau en fin de journée commence généralement à partir de juin (parfois dès le mois de mai) et s’achève en octobre pour laisser place un hiver doux et ensoleillé.

Puerto Vallarta est une combinaison de traditionnel et de moderne : Traditionnel avec son vieux village adossé à la colline, dont les rues sont ornementées par une flore riche en couleurs qui grandit presque d’elle-même et de maisons aux murs blancs et toits rouges, typiques des architectures côtières de l’Etat ; Moderne et festive depuis la rénovation de son fameux malecón (la jetée) bondé de boutiques et galeries en tout genre, restaurants, bars et nightclubs. Pour vous donner une idée de l’endroit, on fait souvent le parallèle avec la promenade des anglais à Nice.

Cette station balnéaire a 350,000 résidents en saison creuse, plus de trois millions entre novembre et avril, période considérée comme la haute saison.

La vieille ville

Connaître Vallarta c’est au moins y consacrer une journée à la visite de la vieille ville, en faisant éventuellement un crochet à Nuevo Vallarta dont le complexe hôtelier, calqué sur le modèle Cancun, tranche singulièrement.

La vieille ville aussi surnommée par les touristes français « Le petit Saint-Tropez mexicain », a grandi sur la rive nord du fleuve, El Cuale, avec son lot de commerces et les premiers hôtels. Elle a conservé tout son charme d’antan avec ses ruelles pavées, ses terrasses fleuries de bougainvillées multicolores, ses maisons blanches aux toits de tuiles.

En remontant la berge, nous passons le pont qui aboutit au quartier désigné irrévérencieusement « Gringo Gulch » (« la ravine des ricains ») pour sa grande affluence nord-américaine et son côté grand bourgeois : dans ce quartier ont été bâties les plus grandes demeures du vieux Vallarta.On vous recommande de commencer votre visite par le fameux zocalo, centre-ville mexicain que domine l’Eglise Notre Dame de Guadalupe.

Outre ces maisons surdimensionnées qui valent un coup d’œil, même si bien souvent elles sont cachées des regards indiscrets, on peut aussi apprécier le Palais Municipal, seul monument d’intérêt public, et sa curieuse fresque murale de Manuel Lepe, qui illustre les angéliques enfants volants de Puerto Vallarta. Le palais municipal abrite l’office du tourisme qui vous accueille dans pratiquement toutes les langues. S’y trouvent également des brochures actualisées avec les événements culturels de la région du mois en cours, disponibles surtout en anglais et espagnol, quelques-uns en français.

Plus loin, il y a deux ponts qui traversent à nouveau la rivière, tout près du marché municipal, soit dit en passant immense, et permettant d’accéder à l’Ile de la rivière Cuale, où l’entrée est envahie de vendeurs de breloques touristiques. Par contre, sur l’île, il n’y a que des magasins de luxe, de nombreux restaurants de bonne qualité et surtout des parcs naturels qui offrent de belles promenades. On vous recommande aussi le centre culturel de l’art et le museum del Cuale (gratuit).

Le Malecón

Le malecon de Puerto Vallarta, ou la jetée-promenade récemment rénovée est une ballade sympathique à réaliser surtout en fin de journée au coucher du soleil, lorsque le soleil n’est plus si fort, que l’atmosphère se rafraîchit avec ses couleurs tamisées qui enchantent le regard.

La zone est bondée de restaurants et bistrots en plein air ou avec de larges terrasses qui permettent de profiter de la vue sur la mer. Des statues disposées en forme régulières sur toute la promenade font honneur aux artistes locaux et durant les fêtes annuelles, une estrade est installée pour profiter des spectacles gratuits.

Nuevo Vallarta

On n’oubliera pas de citer Nuevo Vallarta (située en terre Nayarit), port de plaisance et luxueux complexe résidentiel, situé au nord de l’aéroport et la Marina Vallarta, luxueuse marina entourée d’hôtels de prestige, au nord de la vieille ville et au niveau de la Playa El Salado. De Punta Mita à Puerto Vallarta (40 km), ce n’est qu’une enfilade de resorts, de golfs et de plages !

Les plages environnantes au port de Vallarta

Au sud de la rivière, il existe deux plages sympathiques pour les sports nautiques : « Playa Olas Altas » (Plage Grandes Vagues) et « Playa de los Muertos » (Plage des Morts, surnommée ainsi pour ses baïnes qui en ont surpris plus d’un  – nageurs débutants s’abstenir). Pour les moins téméraires, d’autres activités y sont proposées comme la pêche depuis le ponton situé sur la playa de los muertos, ou le bateau-taxi pour les plages du sud. Ces deux plages de sable sont plutôt familiales, et des mariachis y chantent en fin de journée pour célébrer le coucher de soleil. Depuis ces plages, on peut rejoindre le malecon par un pont.

Les plus belles plages sont au sud de Puerto Vallarta:

La Playa Mismaloya, à 12 km au sud, est un endroit de choix pour la plongée ou tout simplement la nage tranquille grâce à son calme constant. Vous pouvez également faire des randonnées à cheval au Rancho Manolo et admirer de nombreux iguanes. L’accès à cette plage se fait soit par la route, soit par la mer.

A l’embouchure du río Tomatlán, la Playa de Boca de Tomatlán, est à 17 km de Puerto Vallarta vers le sud : c’est la plage favorite des autochtones qui abrite également un village de pêcheurs.

Ces deux plages sont desservies par des bus (bus vert ou gris) tous les quarts d’heure de la ville (angle Insurgentes et Basilio Badillo), ou par des colectivos.

Les autres plages situées au-delà de la Playa de Boca de Tomatlán ne sont accessibles que par bateau : Las Ánimas, Quimixto, Majahuitas, Yelapa sont des petits paradis paisibles.

Las Ánimas  sont deux bandes de sables séparées par des rochers avec des restaurants dits « palapas ». Les locaux y viennent avec leurs bâteaux. Vous pouvez néanmoins prendre un bâteau taxi depuis la Playa de los Muertos (30mins de trajet).

Quimixto est un village de pêcheurs qui donne sur une plage divine, accessible en bateau taxi depuis la Playa de los Muertos (30mins également) ou depuis Las Animas, à pied (comptez une heure de marche tout de même).

Majahuitas : cette plage est idéale pour la plongée et la nage sous l’eau, les fonds marins sont impressionnants et de toute beauté. Un hôtel de luxe Casa Azul Profundo y a été construit.

Yelapa est un vieux village traditionnel de pêcheurs niché dans une anse encore sauvage frangée de cocotiers (300 habitants). C’est sans aucun doute le lieu le plus « tahitien » du Mexique. Quelques 30 bungalows, ou plutôt de paillotes dignes des îles des Mers du Sud ont d’ailleurs été aménagés en bord de mer. Autre atout de rêve, une superbe cascade de 45 m de hauteur, en pleine forêt, à la sortie du village, alimentant un bassin d’eau douce propice aux baignades. Sur cette crique, on vous propose des balades à cheval et du canoë. Pour vous y rendre : bateau-taxi de la Playa de los Muertos de Puerto Vallarta, lancha (barque) depuis Boca de Tomatlán (les premiers départs sont vers 10h le matin et le retour vers 15h, pour $220 par personne. Possibilité de rester sur place à l’hôtel Lagunita)

La plage Las Caletas est aussi à mentionner : c’est un groupe de 3 plages de sable fin au bord de la forêt tropicale, accessible seulement avec Vallarta Adventure.

Beaucoup d’autres belles plages situées autour de la Baie de Banderas de Puerto Vallarta ou dans le Nord sont accessibles et agréables : Playa Camarones, Playa Las Glorias, Playa El Salado. Au nord de Vallarta, on trouve les plages de Nuevo Vallarta ($10) et Bucerias, Destiladeras et Sayulita (plages favorites des locaux pour la pratique du surf), Anclote (bien pour le surf également) puis Punta de Mita à 40 km au nord de Puerto Vallarta. Les Iles Marietas, en face de Punta de Mita, sont un sanctuaire d’oiseaux que vous pouvez atteindre en bateau depuis pratiquement toutes les plages du nord.

Les plages de la baie sont un lieu privilégié pour la ponte des tortues.

La Costalegre

En continuant la route vers le sud de la côte pacifique en provenance de Puerto Vallarta, on côtoie une belle route de plus de 220 km qui rejoint Costalegre (entre Puerto Vallarta et Barra de Navidad). La route est belle, non seulement parce-que l’on longe l’océan mais aussi parce-qu’elle traverse de nombreux petits villages, alternée par des champs entiers d’arbres fruitiers et des zones désertiques couvertes de cactus. A savoir, de nombreuses stations d’essence permettent de se ravitailler tout le long de la route.

Costalegre, signifie « la côte bienheureuse » et est divisée comme suit :

Cabo Corrientes : c’est le point le plus au sud de la Baie de Banderas, accessible seulement en bateau de la Boca de Tomatlán ou de Puerto Vallarta. C’est le début de la Costalegre. La jungle autour de la côte rocheuse est pleine d’oiseaux. De nombreuses plages désertes sont accessibles : Playa Tehuamixtle, Villa del Mar et Ipala.

Costa Majahuas : ici les vagues sont fortes. La plage principale, Majahuas, est située à 15km de Tomatlán. C’est un centre important de protection et de conservation des tortues marines, opéré par le « Center of Coastal Ecology » de l’Université de Guadalajara. Le camping est autorisé. C’est un excellent lieu de pêche, où l’on peut admirer dans leur habitat naturel, canards, crocodiles, hérons et de nombreux oiseaux.

Un peu plus au sud, Penitas est une belle plage de sable fin entourée de rocheux. C’était un lieu d’origine náhuatl dans lequel on trouve une cave de granite avec des peintures et des hiéroglyphes. C’est également un bel endroit de camping et de pêche sportive.

Chalacatepec, situé à 20mns de Tomatlán, est une belle plage tranquille où se trouve un bateau de pirates échoué. C’est aussi un lieu de reproduction des tortues.

Bahia de Chamela est composée de villages de pêcheurs comme Chamela et Punta Perula, de deux plages La Fortuna et La Rosada, et une île, Pajarera. Tous ces lieux sont connus pour la natation, la pêche et la voile.  L’île Pajarera (îles des oiseaux) est accessible par bateau depuis Chamela. Vous pouvez voir un type de mouettes appelé ”bobo”.

Costa Careyes : occupée en grande partie par El Careyes Resort, hôtel et condominiums, luxueuses villas, c’est un endroit rempli de palmiers et de bougainvilliers. Il n’y a pas d’accès direct vers la plage pour le public mais une vue imprenable vaut le détour. Le resort abrite golf et courses de polo. Tout près El Careyito est une petite plage avec un restaurant « palapa » à la fin d’une route bordée de cocotiers. D’autres plages proches comme Rosa et Blanca sont séparées par un gros galet d’une troisième plage appelée El Pirata et sont des plages très tranquilles. Playa Careyes, entourée de végétation exubérante, est idéale pour la natation, la voile, la pêche et le tuba. Les tortues pondent sur ces plages à la saison d’été.

Bahia de Tenacatita : c’est une longue plage encadrée par une végétation luxuriante, corail et poisson coloré que vous regardez en nageant sous l’eau ou en plongeant. Mangroves et lagunes font partie du décor avec de nombreux crocodiles. De là, vous pouvez faire de la randonnée à bicyclette à El Tecuan (km 33 de la route 200) ou prendre du repos à Cuixmala et Teopa plage (km 44). Vous pouvez rester à l’hôtel de luxe « Los Angeles Locos » entouré de palmiers et de jardins tropicaux. C’est un bon lieu de plongée – Tecuan, plage au Km 33 est une plage déserte avec de nombreux endroits pour pêcher au milieu des rochers. La plage Tenacatita au km 28 est un bel endroit avec de nombreuses « palapas » entourées de cocotiers. Vous pouvez prendre un tour avec une lancha (barque – environ 350 pesos/heure jusqu’à dix personnes) pour voir mangroves, crocodiles et oiseaux. Les  restaurants Fiesta Americana ou Chitos organisent les tours. Juste sur la droite de Tenacatita (face à l’océan), il y a la plage Mora, petite plage considérée comme un haut lieu de tuba et de palmes

Boca de Iguanas (km 19) est une longue plage déserte sur laquelle vous pouvez marcher sur de nombreux kilomètres désertiques. Un luxueux hôtel a été construit sur plusieurs hectares, offrant de nombreuses activités : randonnées à cheval, observation des oiseaux, saunas, kayak, pêche, voile, natation (belle piscine) (voir le website www.bocadeiguanas.com).

La Manzanilla (km 13) : on vous recommande de faire un détour par ce joli port de pêche de 1,000 habitants, très tranquille car assez peu connu sauf de quelques résidents étrangers à l’année. De décembre à février, les dauphins s’approchent de la plage et on peut les apercevoir assez facilement, voir nager proche d’eux. La Manzanilla offre une très longue plage de sable avec de nombreuses palapas. Possibilités d’observations d’oiseaux et de crocodiles. Vous pouvez jouer au tennis, faire de la randonnée à vélo ou à cheval vers la Cascade La Jolla. En hiver, c’est une bonne place pour regarder passer les baleines.  Vous pouvez loger à la Casa Maguey (www.casamaguey.com) , dans un bungalow avec vue sur la plage. Il n’y a aucun service à la Manzanilla (sauf une laverie) mais vous pouvez trouver de tout à Barra de Navidad.

Dans cette région, goûtez le bon jus de noix de coco directement cueilli de l’arbre fruitier.

Costa Alegre fait partie des villégiatures les plus jeunes et les plus sélectes de la côte ouest mexicaine.

Barra de Navidad

Après Costalegre, on arrive à Barra Navidad qui fait de nouveau partie de l’Etat de Jalisco. Barra de Navidad est un village étiré au sud le long d’une barre de sable de plus d’un kilomètre. C’est un village et une petite station balnéaire qui a gardé son charme. Profitez-en pour vous baigner, faire du surf et de la pêche au gros. C’est le haut lieu de nombreux tournois de pêche.

A l’est, un lagon ; à l’ouest, la baie de Melaque où s’abrite le petit port de San Patricio. El Tamarindo (km 7.5) est une plage privée avec un Resort de golf luxueux et un Spa (www.hoteltamarindoresort.com).

Pas loin, on trouve Cuastecomates, une petite baie entourée d’une jungle tropicale. Cette plage abrite deux hôtels et une rangée de restaurants.

La Vierge de Guadalupe: symbole du Mexique moderne (diaporama)
Deux jours durant, les pèlerins des 4 coins du Mexique et d’Amérique latine ont afflué vers la Basilique de la Vierge de Guadalupe à Mexico, 2e lieu catholique le plus fréquenté du monde. Reportage au cœur de la spiritualité mexicaine.
Cabo Corrientes, un « nouvel eldorado » au sud de Puerto Vallarta !
Nouvel aéroport de Campo Acosta, élargissement de la panaméricaine à 4 voies El Tuito - Melaque, construction du barrage de los Panales, l'état n'en finit pas d'investir sur Cabo Corrientes et la costa Alegre, une région stratégique pour un tourisme écologique entre Puerto Vallarta et Careyes ou se concentre depuis des années la Jet Set en hiver!
Jalisco – Quand Jésus est apparu dans le ciel du Mexique !
Le 3 octobre 1847, plus de 2’000 personnes ont vu durant 30 minutes, dans le ciel d’Ocotlan, au centre du Mexique, une image parfaite de Jésus-Christ crucifié. Un miracle peu connu, validé par l’archidiocèse de Guadalajara, en 1911.
ENVIRONNEMENT – Le marsouin du pacifique, plus petit cétacé au monde, proche de l’extinction !
ENVIRONNEMENT - Le plus petit cétacé du monde est en voie d'extinction selon des associations de protection de l'environnement. Le Mexique, les Etats-Unis et la Chine sont appelés à réagir pour sauver cette espèce qui ne dénombrerait plus qu'une soixantaine de spécimens au monde.
vous êtes ici: Accueil